Accueil > Le numérique à l’École > Internet responsable > Protection des élèves à l’école > Le contrôle des accès à internet à l’école

Rubrique Protection des élèves à l'école

Le contrôle des accès à internet à l’école

La protection des élèves en Côte-d’Or

Les directives ministérielles imposent la mise en place de dispositifs de contrôle des accès à internet dans les écoles, selon 2 modalités : un contrôle a priori des informations consultées (avant affichage sur l’écran de l’élève), et un contrôle a posteriori (enregistrement des accès permettant un examen de la liste des sites consultés).

Suite à une concertation au plan académique, l’inspection académique de la Côte-d’Or a décidé de préconiser dans les écoles l’utilisation du pare-feu de type AMON, développé par le [Pôle de compétence EOLE de Dijon-<http://eole.orion.education.fr/diff/]. Il s’agit d’un dispositif déjà largement déployé dans les établissements secondaires de l’académie de Dijon, ainsi que dans d’autres académies.

Dans le cadre du partenariat engagé avec les collectivités locales, et dans un souci de cohérence départementale, l’inspection académique a proposé, à chaque maire de Côte-d’Or, de prendre à sa charge la mise en place de ces dispositifs dans les écoles, à la fois sur le plan financier et sur le plan du déploiement, avec l’aide de l’équipe départementale d’animation pour les TICE. Parallèlement, les collectivités locales sont invitées à développer les équipements informatiques à usage pédagogique : augmentation et/ou renouvellement du parc informatique, mise en réseau, connexion en haut débit.

Pour les écoles disposant de plusieurs ordinateurs en réseau local, le dispositif de filtrage (pare-feu AMON) nécessite l’installation dans l’école d’un ordinateur dédié uniquement à cette tâche.
Pour les écoles ne disposant pas de réseau local, l’accès à internet s’effectue par l’intermédiaire d’un serveur PROXY situé au Rectorat qui filtre chaque connexion à internet.

Les principes de filtrage des accès à internet

Le pare-feu AMON interdit l’accès aux sites reconnus comme inappropriés pour les mineurs d’après une « liste noire », créée par l’université des sciences sociales de Toulouse et mise à jour régulièrement par l’éducation nationale.

Comme de nouveaux sites apparaissent chaque jour, ce type de filtrage ne peut pas éliminer tous les risques. C’est pourquoi les quatre inspections académiques de l’académie de Dijon ont financé le développement de nouvelles fonctionnalités du pare-feu AMON qui intègre désormais le filtrage des contenus textuels des pages web avec le module DansGuardian.

Contact

Olivier Dupuy

Conseiller pédagogique départemental au numérique éducatif
Direction des services départementaux
de l’Éducation nationale de la Côte-d’Or
11B boulevard Rembrandt
21000 DIJON
 
téléphone 03.45.21.52.34
courriel : écrire à CPDNE 21

Nouveautés sur e-prim21
portail des ressources et informations métiers

Circulaires, notes et documents récemment mis en ligne

S'informer, rechercher, nous contacter