Accueil > Ressources > Archives > Scénarios pédagogiques > Repérage et paysages grâce aux vues aériennes de Google Earth

Rubrique Scénarios pédagogiques

Repérage et paysages grâce aux vues aériennes de Google Earth

 
  • Résumé :
  • Faire le lien entre les repérages sur cartes et les vues aériennes. Reconnaître les reliefs et les paysages par les variations de couleur dans la vue aérienne.
     
  • Niveau :
  • Cycle 3 (classe de CE2-CM1-CM2)
     
  • Domaine(s) :
  • Géographie
       
     
     Compétences
     
     
  • disciplinaires :
  • Effectuer une recherche dans un atlas numérique
        Mettre en relation des représentations à différentes échelles
    Situer le lieu où se trouve l’école dans l’espace local et régional
    Situer la France dans l’espace mondial
    Différencier des paysages
    Savoir s’interroger sur la localisation d’un lieu par rapport à un autre en fonction des quatre points cardinaux
     
  • TICE :
  • Reconnaître l’effet de paramétrages différents d’un même outil logiciel
     
  • B2i :
  • Chercher, se documenter au moyen d’un produit multimédia
        Mettre en œuvre une consultation raisonnée du support d’information et conduire une recherche selon les modalités les plus adaptées
       
     Démarche
      Construction de compétences géographiques par tâtonnements, mise en commun et réflexion collective
    Allers-retours entre les différentes représentations d’une réalité géographique
       
     Ressources
      Google Earth, logiciel de visualisation en ligne de vues en 3 D de la terre.
       
     Déroulement
    1. Lancement et libre découverte de Google Earth
      (1/2 heure)

    2. Exigences en cours de découverte : faire afficher la France, orienter
      le globe nord en haut (vérification avec le bouton d’orientation
      automatique), centrer sur le positionnement estimé de Paris, utiliser
      le zoom pour avoir la France en plein écran (affichage du positionnement
      de Paris en cours de zoom : vérification).
      (voir la rubrique « Compléments »
      pour les commandes et le paramétrage de Google Earth)

    1. Séance de repérage, passage d’une représentation à l’autre
      (2 heures)
    1. Travail individuel sur fond de carte de France avec
      fleuves :
      - situer Paris, Lyon, Dijon, Darcey (connaissances initiales).


    2. Travail collectif sur carte murale, synthèse des
      réponses et corrections sur fiche individuelle :

      - repérer les fleuves et rivières connus, Seine, Rhône
      et Saône, Marne, Oise
      - situer Paris entre les confluents de la Marne et de l’Oise
      - situer Lyon (repérage lac Léman, suivre le Rhône, repérer
      l’angle droit formé au confluent de la Saône).
      - situer Dijon entre la source de la Seine et la Saône
      (connaissances élèves sur cartes météo...).
      - tracer la ligne Paris Lyon pour repérer autrement la
      situation de Dijon : à l’est du milieu de la ligne, au nord
      de Lyon.
      - situer Darcey : entre Dijon et Paris (le train y passe...),
      à proximité des sources de la Seine (un peu à l’ouest), positionnement
      à environ 1/5 de la distance.
    1. Travail avec Google Earth,
      - se resituer dans la France : zoom à 1000
      km d’altitude pour plein écran (Paris situé automatiquement),
      orientation au nord (vérification avec le bouton)
      - positionner la souris sur Lyon. Dans la zone de recherche
      « Local Search », taper « Lyon,France »
       : la ville s’affiche, l’écran se centre sur Lyon et zoome jusqu’à
      30 km d’altitude environ. Estimer son erreur de situation.
      - augmenter le zoom pour observer le confluent du Rhône
      et de la Saône (2,5 km environ). Observer que les
      eaux ne se mélangent pas immédiatement...
      - remonter à 1000 km d’altitude.
      - positionner la souris approximativement sur Dijon. Taper « Dijon,France » et vérifier l’exactitude de son positionnement...
      - zoomer sur Dijon (3,5 km ou moins), observer le lac Kir, la ligne de chemin de fer... Revenir à 250 km environ, et déplacer pour voir Dijon et Paris.
      - positionner la souris sur Darcey. Taper « Darcey, France » et vérifier son positionnement.
    1. Lien entre représentation plane et paysages à
      partir des couleurs.

      - centrer sur Darcey, descendre à 10 km d’altitude,
      observer les couleurs et trouver la végétation
      correspondante (blanc, marron, gris pour les champs, vert pâle
      pour les prés, vert sombre pour les bois et forêts)
      - en déduire le paysage (comparaison avec le
      paysage visible des fenêtres de l’école)
       :
      bois aux ruptures de pente, prés dans les vallées,
      champs sur le plateau.
      - remarques sur le dessin typique des trois vallées
      proches de Darcey : vallées parallèles ; Darcey situé dans
      la boucle de la vallée la plus à l’Est.
      - descendre à environ 5 km d’altitude
      - faire basculer l’angle de vue de l’image jusqu’à avoir 1 cm de ciel : le relief apparaît nettement. Reconnaître et nommer les trois vallées. Repérer le plateau. Repérer le positionnement de Darcey dans la courbe du Ru de Vau.
      - redresser l’image (vue perpendiculaire) à 5 km.
      - cocher la case « Roads » pour faire apparaître le réseau routier. Grossir sur Darcey jusqu’à 2 km d’altitude (plan du village visible). Positionner la souris sur l’emplacement estimé de l’école. Discussion collective  : repérer le virage de la route départementale en jaune.
      - remonter à 8 km. Cliquer sur les cases « Google Earth Communauty » et « Populated Places » dans le volet gauche Layers (fera apparaître les noms de lieux touristiques reconnus par Google). Suivre les routes pour aller dans des lieux connus des élèves : Venarey (repérer le site d’Alésia, celui de Bussy), vallée de l’Ozerain (Flavigny), remonter la vallée de l’Oze en suivant la ligne SNCF jusqu’à sa disparition. Pourquoi  ? (tunnel de Blaisy-Bas). Trouver les villages des élèves de l’extérieur de Darcey.
      - libre promenade de 5 minutes.

    1. Réinvestissements :
      r
      epérer la zone où habitent les correspondants
      scolaires au Burkina Faso
      (1 heure)

    2. - lancer Google Earth, centrer sur l’Afrique, orienter.
      - cocher la case « Borders » à gauche :
      apparition des frontières des pays.
      - rechercher le Burkina Faso, zoomer pour que le pays occupe
      l’écran.
      - Remonter doucement au nord. Remarque ? (La France est dans l’axe
      nord du Burkina)
      - Redescendre doucement au sud et observer les variations de couleurs,
      comparer avec les couleurs rencontrées en France (retour éventuel).
      A quoi peuvent-elles correspondre ? (traversée du Sahara,
      zones très blanches, avec les bandes vertes des vallées-oasis,
      zones vert-jaune en arrivant sur le Burkina : végétation
      maigre et rivières bordées de vert sombre (oasis,
      palmeraies)
      - Cliquer sur la case « Water » dans le volet gauche
      Layers. Rechercher où vont les rivières visibles
      (se perdent dans le désert...)
      - Utilisation de l’outil « Local Search » pour repérer
      la ville des correspondants : Goutoula.
      - S’approcher et basculer la représentation pour voir le
      relief : grand plateau

     
     Compléments
    Paramétrage du Menu Tools : cocher Navigation Panel, Left Panel, Layers et Search. Dans la commande Options, onglet View, vérifier les coches suivantes :
      Paramétrages de départ volet gauche (Layers) :
    (prendre soin d’ouvrir les dossiers pour vérifier ce qui est coché...)
  • cocher Terrain, Capitals dans Populated
    Places
    ,

  • cocher French dans Alternative Place Names,
  • cocher International Borders et Country Names
    dans Borders,
  • ET RIEN D’AUTRE !
    Les paramétrages supplémentaires nécessaires sont indiqués en cours
    de séquence.

       
     Prolongements
      CE2 : Travail de repérages sur le plan du village  : noms des rues, situer les principaux bâtiments
    Représentation en perspective des vallées de la région avec représentation de la végétation par les couleurs
    Pour tous : Consultation individuelle de Google Earth sur les machines de l’école pour « visiter » les lieux dont on parle en classe (ou ailleurs).
     
     Remarques
     

    Manque de définition des vues aériennes rapprochées
    en zones peu urbanisées (mais n’empêche pas la relation
    couleurs / relief / plan).
    Rapport immédiat entre la réalité du terrain
    vue en relief 3D et sa représentation plane.
    Incitation à la curiosité des élèves.

       

    P.-S.

     Rédaction 
    - École : école élémentaire de Darcey (21)
    - Auteurs : Marie Anne Masson (Professeur des écoles), Annie Gorzegno (CPC), Valérie Nuttinck (CPC), Claude Legrand (ATICE)
    - Date : 19/05/2006

    Contact

    Olivier Dupuy

    Conseiller pédagogique départemental au numérique éducatif
    Direction des services départementaux
    de l’Éducation nationale de la Côte-d’Or
    11B boulevard Rembrandt
    21000 DIJON
     
    téléphone 03.45.21.52.34
    courriel : écrire à CPDNE 21

    S'informer, rechercher, nous contacter